Limoilou : boho, trendy et … gourmande!

Immeubles de briques rouges à trois étages, escaliers en colimaçon, artères pleines de vie, il fait bon vivre à Limoilou… Les familles sont d’ailleurs très nombreuses à s’y installer. Limoilou est devenu LE secteur tendance de Québec à découvrir. Et dire qu’on évitait presque le quartier il y a à peine une décennie! Limoilou a longtemps eu mauvaise presse en raison de son indice de défavorisation élevé, mais la revitalisation de la 3e avenue, il y a quelques années, a largement contribué à la transformation du quartier dont la popularité ne cesse de croître.  

Le charme des ruelles

Au large des rues principales ornées de grands arbres matures où se côtoient boutiques, cafés et restos avant-gardistes se dessinent ces ruelles cachées. Charmantes, intimes et coquettes, ces ruelles vertes sont la fierté des résidants du quartier. Cordes à linge qui virevoltent au vent, jardins érigés sur les balcons, chats qui y sont rois, osez mettre le pied discrètement dans ces lieux rassembleurs pour comprendre l’art de vivre à Limoilou.

L’art urbain

Limoilou inspire et l’art urbain y est particulièrement singulier. Contempler ces œuvres permet de comprendre l’identité de ce quartier unique. Impossible de passer à côté de Gros loup, perché sur son horloge, à l’angle du chemin de la Canardière et de la 3e avenue. Ce loup, réalisé en aluminium, est l’emblème même du quartier. Avec les spirales, l’artiste Guillaume Tardif a voulu représenter les garde-fous des balcons du quartier. 

Au coin de la 1ère avenue et de la 4e rue, un trio de sculptures de l’artiste Claude Pelletier résume parfaitement l’âme du quartier. 

Crédits : Ville de Québec

L’une de mes oeuvres préférée est aussi La corde à linge intégré au parc Ferland de la 8e avenue. Cette œuvre de BGL évoque ces cordes à linge qui survolent les ruelles de Limoilou. L’été, les vêtements suspendus deviennent des jeux d’eau où les enfants se rafraîchissent. 

Crédits : Ville de Québec

Dans la ruelle de la 11e rue, il faut aller voir la murale, représentant un chat dans une télévision. Particulièrement symbolique pour Limoilou, l’oeuvre réalisée par l’artiste MC Grou se veut un hommage à Marcel Plante, un réparateur de radios et de téléviseurs qui a animé le quartier pendant près de 40 ans.

Crédits : Geneviève Lesieur

Repère des foodies

Limoilou est plus que jamais le quartier gourmand de Québec et la scène culinaire y reluit. On y trouve de nombreux restaurants, parmi les meilleures tables de la ville, avec des prix totalement abordables. Les bonnes adresses pleuvent dont les très appréciées La Planque, Le Cendrillon et Arvi. Dans le coin, Nicky Sushi est un aussi must tout comme l’ensoleillé restaurant La Salsa et ses spécialités salvadoriennes. Pour les courses gourmandes, c’est aussi le paradis avec la délectable boulangerie La Boîte à pains (goûtez absolument au pain bleuets et chocolat), l’épicerie fine La Réserve ou encore La Conserverie du Quartier et ses délicieuses tartinades, dont l’exquise confiture de poires au chocolat. Et on n’oublie pas le Grand Marché de Québec tout près.

Limoilou possèdes aussi plusieurs endroits sympathiques pour boire une bière comme le pub irlandais Le Trèfle, à La Brasserie Générale ou à l’incontournable microbrasserie La Souche. Envie d’une boisson chaude? Café La Maison Smith, Brûlerie Vieux-Limoilou, Nektar caféologue, Ömer Café-café félin ou le coquet salon de thé Le lièvre et la tortue sont quelques bonnes adresses!

Bonnes adresses

Le quartier regorge aussi de jolies boutique pour faire un brin de magasinage. C’est notamment le cas d’Article 721, établie à Limoilou depuis 2012. Dans cet univers éclectique, on retrouve des produits d’artistes québécois et des trouvailles vintage parfois farfelues. C’est là aussi qu’on se procure la fameuse tasse Limoilou, conçue à l’image du quartier par la céramiste Cindy Labrecque

Crédits : Article 721

Entrer dans la boutique-atelier L’Art de Vivre à la Campagne, c’est pénétrer dans le monde Brigitte Fournier, artiste peintre ayant touché à plusieurs médiums. Qu’on préfère le style antique, vintage ou industriel, cette charmante boutique-atelier recèle de véritables petits trésors pour rehausser tous les décors. 

Pour le faire le plein de produits alcoolisés, on se dirige aussi à la nouvelle boutique La Souche pour se procurer des bières exclusives ou encore à la boutique de la Distillerie Stadaconé où l’on retrouve plusieurs trouvailles pour agrémenter nos cocktails à base de gin!


Marilyn

Un magazine en ligne spécialisé en produits québécois et en tourisme au Québec.